Guide technique avancé pour l’impression

« Retour au guide technique général
Guide technique avancé pour l’affichage web
Glossaire
Foire aux questions

INFORMATIONS TECHNIQUES

GUIDE SPÉCIAL POUR…

INFORMATIONS TECHNIQUES

Quelle épaisseur doivent avoir les bordures?
Les bordures doivent avoir un minimum de 0.5 pt. Les bordures plus minces pourraient ne pas paraître à l’impression.

Est-ce que je devrais inclure les marges dans mon fichier?
Il est préférable de ne pas inclure de marges; nous les ajouterons lors de la production.

Est-ce que je devrais inclure des marques de coupe et une bande de contrôle?
Préférablement, non; celles-ci seront retirées du fichier lors de la production. Si vous souhaitez que nous imprimions votre fichier avec la barre de contrôle, veuillez informer notre concepteur publicitaire à l’avance à addesign@dailypublications.org. Notez que nous ne pourrons faire de modifications à votre fichier dans ce cas; vous serez responsable du résultat d’impression final. Parce que l’impression journal comporte de nombreuses particularités et restrictions, nous vous recommandons de suivre de près les directives de notre guide technique. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question.

Est-ce qu’il est permis d’ajouter du « bleed » (fond perdu)?
Non, mais il est possible d’imprimer sur deux pages en continu si vous choisissez d’annoncer en page centrale. Veuillez nous contacter pour plus d’informations.

Est-ce que je devrais enregistrer mon fichier en mode CMJN ou RVB?
Pour éviter de restreindre inutilement votre gamme de couleurs, nous vous recommandons de travailler avec le profil Adobe RGB (1998) et de nous laisser nous charger de la conversion vers CMJN. Vous pouvez également télécharger notre profil de couleur ICC, ISONewspaper26v4.icc, disponible ici.

Quelle est la différence entre les modes CMJN et RVB?
RVB est le mode employé par votre écran d’ordinateur. Celui-ci génère les couleurs en projetant sur l’écran noir des lumières rouges, vertes et bleues d’intensité variée. CMJN est le mode employé en impression; des encres de couleur cyan, magenta, jaune et noire sont employées pour soustraire à la luminosité du papier blanc. Notre presse emploie un profil de couleur CMJN particulier. Pour cette raison, nous vous recommandons de créer vos fichiers en mode RVB et de nous laisser nous charger de la conversion. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce que le mode RVB? Qu’est-ce que le mode CMJN? Quel profil de couleur faut-il utiliser?

Est-ce que je peux employer des couleurs Spot (couleurs d’accompagnement)? Est-ce que je dois payer les frais de couleur CMJN en entier si j’emploie une seule couleur?
Les couleurs Spot ne sont plus supportées. Nos frais de production sont les mêmes lorsqu’une ou plusieurs couleurs autres que noir sont employées, alors un frais standard s’applique.

Est-ce qu’il est permis d’utiliser des couleurs Pantone?
Si vous choisissez d’employer une ou plusieurs couleurs Pantone, vous devez garder à l’esprit que celles-ci seront converties en mode CMJN lors de l’impression. Plusieurs couleurs Pantone sont impossible à reproduire à l’impression journal. Contactez addesign@dailypublications.org pour obtenir la charte complète. Pour les couleurs Pantone dont l’index dE est égal ou supérieur à 5, notre concepteur publicitaire choisira une couleur de remplacement s’approchant le plus possible de la couleur originale. Pour les couleurs dont l’index dE est inférieur à 5, la conversion sera effectuée de manière automatique lors de l’impression. Si vous ne voulez pas que nous modifions les couleurs de votre fichier, contactez notre concepteur publicitaire dès que possible à addesign@dailypublications.org. Notez que votre fichier sera alors imprimé tel que reçu et que vous serez alors responsable des résultats d’impression. Nous vous recommandons de suivre de près notre guide technique pour de meilleurs résultats. Important : Les effets de transparence et autres effets spéciaux utilisés en conjection avec des couleurs Pantone peuvent causer des résultats inattendus et hors de notre contrôle lors de l’impression.

Quel profil de couleur faut-il utiliser? Où peut-on télécharger votre profil de couleur?
Si vous l’installation des profils de couleur ne vous est pas familière, nous vous recommandons d’utiliser le profil de couleur Adobe RGB (1998) et de nous laisser nous charger de la conversion vers le mode CMJN. Si vous connaissez bien les profiles de couleur ICC, vous pouvez télécharger nos profils ISO, ISONewspaper26v4.icc (pour les publicités en couleur) et ISONewspaper26v4_gr.icc (pour les publicités en tons de gris).

Quel est le ton haute lumière minimum?
5%

Quel est le ton ombragé maximum?
80%

Quel est le point noir maximum?
Cyan : 59%, magenta : 45%, jaune : 41%, noir : 95%.

Quelle est la formule du « noir enrichi »?
Cyan : 30%, noir : 100%.

Quel est le taux d’engraissement du point et comment compenser?
Notre taux d’engraissement est de 26% pour les tons moyens; c’est-à-dire qu’une couleur dont le ton est 50% paraîtra avoir un ton de 76% à l’impression journal. La meilleur façon de compenser pour l’engraissement du point est d’utiliser nos profils de couleur ICC, ISONewspaper26v4.icc (pour les publicités en couleur) et ISONewspaper26v4_gr.icc (pour les publicités en tons de gris). Si l’installation de profils de couleur ne vous est pas familière, nous vous recommandons d’utiliser le profil de couleur Adobe RGB (1998) et de nous laisser nous charger de la conversion vers le mode CMJN. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce que le taux d’engraissement du point?

Quelle est votre marge de chevauchement?
Notre marge est de 0.2 pt. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce que le chevauchement?

Quelle est la grosseur de texte minimum?
Pour du texte foncé sur un fond pâle, la grosseur minimum recommandée est de 12 pt pour les polices avec empattement (serif) et 7 pt pour les polices sans empattement (sans-serif). Pour les polices inversées (texte pâle sur fond foncé), la taille minimum varie en fonction du type de police et des couleurs utilisées. Pour obtenir de l’assistance, contactez notre concepteur publicitaire à addesign@dailypublications.org. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce qu’une police d’écriture Serif, Sans et Sans-Serif?

Est-il préférable d’utiliser une police d’écriture avec ou sans empattement (serif)?
À l’impression, les polices avec empattement sont souvent employées lorsque le texte contient des petits caractères ou est organisé en paragraphes denses, alors que les polices sans empattement (sans-serif) sont plus fréquemment utilisées pour attirer l’attention sur les titres ou pour accentuer d’autres informations essentielles. Cette tendance est souvent inversée sur Internet. Il n’existe aucune règle stricte; parmi les polices d’écriture avec et sans empattement, certaines sont plus faciles à lire et d’autres attirent davantage l’attention.

Comment éviter le texte flou?
La seule façon de s’assurer qu’un texte ne sera pas flou à l’impression est d’employer une police d’écriture vectorielle. (Voir : Qu’est-ce qu’un vecteur?) Si vous utilisez Photoshop, InDesign ou Illustrator, laissez le texte sur un calque à part et évitez de le rastériser. Si vous employez une police d’écriture spéciale (autres que celles présentes dans cette liste), merci d’envoyer la police d’écriture (généralement un fichier .ttf) directement à notre concepteur publicitaire à addesign@dailypublications.org.

Comment intégrer une police d’écriture à un fichier?
Tout dépend du logiciel utilisé. Consultez notre guide spécial pour plus d’informations.

Quel est le taux de recouvrement d’encrage maximum (TAC)?
Notre limite est de 240%. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce que le taux de recouvrement d’encrage (TAC)?

Comment vérifier les niveaux d’encre d’un fichier?
Vous pouvez vérifier les niveaux d’encre à l’aide d’Adobe InDesign, à partir du panneau Aperçu des séparations, qui se trouve sous le menu Fenêtre > Sortie. Changez l’affichage à Limite d’encre et ajustez le pourcentage à 240%. Les zones contenant un surplus d’encre s’afficheront en rouge. Une conversion au profil de couleur approprié résoud la majorité des problèmes de surplus d’encre. Pour plus d’assistance, envoyez votre fichier original à addesign@dailypublications.org et notre concepteur publicitaire y jettera un coup d’oeil.

Qu’est-ce qui cause les bavures d’encre?
Le terme « bavure d’encre » fait référence à la prédisposition de l’encre à s’étendre d’elle-même dû au phénomène de capillarité. Si l’encre s’étend trop, votre annonce risque de paraître floue. Chaque type de papier possède une capacité de rétention d’encre spécifique. Si le papier devient sursaturé, l’encre pourrait couler ou tacher la page opposée du journal. Pour cette raison, nous limitons le volume d’encre assigné à chaque couleur (ex. 100% cyan, 30% jaune, 10% magenta, 5% noir). La somme de ces pourcentages ne doit pas dépasser 240%, qui est le taux de recouvrement d’encrage maximum (T.A.C.) de nos journaux. Pour plus d’informations, voir : Comment vérifier les niveaux d’encre d’un fichier?

Comment savoir si un fichier est en haute résolution?
La taille du fichier donne un premier indice; les fichiers de plus de 100 Ko ont probablement été enregistrés en haute résolution. Dans Photoshop, on peut voir la résolution d’un fichier à partir du menu Image > Taille de l’image. Pour plus d’assistance, envoyez votre fichier original à notre concepteur publicitaire à addesign@dailypublications.org.

Comment augmenter la résolution d’un fichier?
À l’aide d’un logiciel de traitement d’image tel que Photoshop, il est parfois possible d’augmenter la résolution d’une image de grande taille en condensant l’information visuelle de façon à créer une image plus petite mais plus dense. Consultez notre guide spécial pour Photoshop.

Pourquoi ne pas utiliser un fichier à basse résolution?
Si vous utilisez un fichier à basse résolution, votre annonce paraîtra floue à l’impression. Pour de plus amples explications, voir : Qu’est-ce que le nombre de points par pouce (PPP/DPI)?

Comment éviter le texte flou?
La seule façon de s’assurer qu’un texte ne sera pas flou à l’impression est d’employer une police d’écriture vectorielle. (Voir : Qu’est-ce qu’un vecteur?) Si vous utilisez Photoshop, InDesign ou Illustrator, laissez le texte sur un calque à part et évitez de le rastériser. Si vous employez une police d’écriture spéciale (autres que celles présentes dans cette liste), merci d’envoyer la police d’écriture (généralement un fichier .ttf) directement à notre concepteur publicitaire à addesign@dailypublications.org.

Pourquoi les couleurs sont-elles différentes de mon fichier original?
Il y a plusieurs causes possibles, mais le plus souvent, il s’agit d’un problème de profil de couleur. Voir : Quel profil de couleur faut-il utiliser? ou consultez notre section Couleur pour de plus amples renseignements.

Pourquoi la taille de mon annonce est-elle différente de mon fichier original?
La plupart des annonces que nous recevons doivent être redimensionnées pour correspondre à la largeur précise de nos colonnes, mais l’ajustement devrait être à peine perceptible. Si le format de l’annonce a été modifié de façon significative, il est possible que le matériel reçu ne correspondait pas aux spécifications listées sur votre bon de commande. Pour obtenir de l’assistance, contactez l’un de nos représentants publicitaires au 514-398-6790.

Qu’est-ce qui cause les bavures d’encre?
Le terme « bavure d’encre » fait référence à la prédisposition de l’encre à s’étendre d’elle-même dû au phénomène de capillarité. Si l’encre s’étend trop, votre annonce risque de paraître floue. Chaque type de papier possède une capacité de rétention d’encre spécifique. Si le papier devient sursaturé, l’encre pourrait couler ou tacher la page opposée du journal. Pour cette raison, nous limitons le volume d’encre assigné à chaque couleur (ex. 100% cyan, 30% jaune, 10% magenta, 5% noir). La somme de ces pourcentages ne doit pas dépasser 240%, qui est le taux de recouvrement d’encrage maximum (T.A.C.) de nos journaux. Pour plus d’informations, voir : Comment vérifier les niveaux d’encre d’un fichier?

Pourquoi les effets de transparence ou autres effets spéciaux sont-ils différents de mon fichier original?
Il est possible que la transparence n’ait pas été aplatie ou que les effets aient été rastérisés à basse résolution. Si vous avez créé votre propre design, il est de votre responsabilité de compléter ces étapes correctement. Celles-ci sont décrites dans notre guide spécial pour Illustrator. Notez que les effets de transparence et autres effets spéciaux utilisés en conjection avec des couleurs Pantone peuvent causer des résultats inattendus et hors de notre contrôle lors de l’impression. Si vous choisissez d’employer des couleurs Pantone, consultez notre section à propos des couleurs Pantone.

Est-il permis d’utiliser des effets de transparence ou autres effets spéciaux?
Si vous utilisez des effets de transparence ou autres effets spéciaux, vous devez vous assurer que ceux-ci soient aplatis et rastérisés à haute résolution. Notez qu’il est de votre responsabilité de compléter ces étapes correctement. Consultez notre guide spécial pour Illustrator pour plus d’informations. Notez également que les effets de transparence et autres effets spéciaux utilisés en conjection avec des couleurs Pantone peuvent causer des résultats inattendus et hors de notre contrôle lors de l’impression. Si vous choisissez d’employer des couleurs Pantone, consultez notre section à propos des couleurs Pantone.

Comment aplatir les effets de transparence
Sélectionnez d’abord votre illustration. Dans le menu Objet, choisissez Aplatir la transparence. Parmi les options prédéfinies, choisissez haute résolution et décochez les options de préservation des effets de transparence alpha et de préservation de la surimpression et des couleurs Spot. Au besoin, créez votre propre applatissement prédéfini à l’aide du menu Édition > Aplatissements prédéfinis des transparences.

Comment rastériser les effets spéciaux
Sélectionnez tous les éléments graphiques. Dans le menu Objet > Rastériser…, ajustez le modèle de couleur CMJN à 300 ppp, la couleur d’arrière-plan à Transparent et l’anticrénelage à Aucun. Vous pouvez enregistrer ces préférences à l’aide du menu Effets > Réglages des effets de rastérisation.

Comment vectoriser une police d’écriture
Sélectionnez le texte. Dans le menu Texte, choisissez Vectoriser. Notez que nous ne pourrons modifier votre texte si vous choisissez de le vectoriser. Si vous utilisez une police spéciale et souhaitez que nous puissions la modifier au besoin, nous recommandons de laisser une copie de la police non-vectorisée sur un calque séparé (invisible) et de nous envoyer le fichier de police (généralement un fichier .ttf) séparément. Nous utiliserons alors la version vectorielle comme référence visuelle et la police originale si des modifications doivent être apportées. Si vous enregistrez votre fichier original en format PDF à partir d’Illustrator, assurez-vous de sélectionner l’option Conserver les fonctions d’édition d’Illustrator.

Comment ajuster le chevauchement
Le chevauchement, ou recouvrement, est une technique qui présente plusieurs avantages. Notre imprimeur emploie un chevauchement qui couvre une marge d’erreur de 0.2 pt. Si vous souhaitez prendre en charge votre propre chevauchement, Adobe offre un excellent tutoriel à ce sujet. Notez qu’il n’est pas nécessaire d’employer cette technique quand deux objects adjacents partagent une encre commune; par exemple, le cyan présent dans un objet bleu et un objet violet crée un chevauchement automatique.

Comment ajuster la surimpression
Sélectionnez l’objet à surimprimer. Dans le panneau Option d’objet, sélectionnez l’option Surimpression du fond et/ou Surimpression du contour, selon le besoin. Pour assurer la surimpression des éléments noirs, employez la formule pour le noir enrichi. Pour avoir un aperçu approximatif des résultats à l’impression, sélectionnez Affichage > Aperçu de la surimpression. Adobe offre un excellent tutoriel au sujet de la surimpression. Pour plus d’informations, voir : Qu’est-ce que la surimpression?

Comment incorporer une image
Dans le panneau Liens, sélectionnez l’image à incorporer. Dans le menu du panneau, choisissez la commande Incorporer. Une icône apparaîtra à côté du nom du fichier, confirmant que l’incorporation a eu lieu.

Quoi faire avec les polices d’écriture
InDesign ne permet pas l’incorporation de polices d’écritures au fichier INDD original. Par contre, les polices peuvent être incorporées lors de l’exportation en fichier PDF. Si votre annonce ne nécéssite aucune modification de notre part, nous vous recommandons d’exporter le fichier en format PDF à l’aide du paramètre prédéfini Qualité supérieure. Si vous préférez nous envoyer votre fichier INDD original, veuillez le faire parvenir, de même que tous les fichiers de polices d’écriture employées, à addesign@dailypublications.org. Si la taille du fichier est trop élevée, nous recommandons d’employer un service de transfert de fichier gratuit tel que WeTransfer.

Comment vérifier et ajuster les niveaux d’encre
Ouvrez le panneau Fenêtre > Sortie > Aperçu des séparations. Dans le menu Affichage, choisissez Limite d’encre. Ajustez la limite à 240%. Les zones dont la couverture d’encre est excessive seront représentées en rouge. Une conversion au profil de couleur ICC approprié suffit généralement à réduire la couverture d’encre. Voir : Quel profil de couleur faut-il utiliser? Pour ajuster le niveau d’encre d’un objet vectoriel, consultez le panneau Couleurs. Assurez-vous de n’utiliser que des couleurs en mode CMJN. La somme des valeurs respectives du cyan, majenta, jaune et noir ne doit pas dépasser 240. Si le total est trop élevé, diminuez légèrement la valeur de chaque couleur jusqu’à ce que leur somme ne dépasse pas 240. Quant à l’ajustement du niveau d’encre des images matricielles, en l’absence de logiciel de gestion de la couleur onéreux, il faut procéder par essais et erreurs. Pour obtenir de l’assistance, contactez notre concepteur publicitaire à addesign@dailypublications.org.

Comment modifier la résolution d’un fichier
La résolution du fichier est indiquée dans la boîte de dialogue Taille de l’image (menu Image > Taille de l’image). Si la résolution est inférieure à 300 pixels/pouce et que la taille du document (largeur et hauteur, en pouces) sont supérieures à celles requises pour le format de publicité que vous avez réservé, vous pouvez tenter d’augmenter la résolution du fichier en sacrifiant un peu de sa superficie, de façon à condenser l’information visuelle. Pour ce faire, désélectionnez l’option Rééchantillonage (les deux options précédentes doivent demeurer sélectionnées). Changez la Résolution à 300 pixels/pouce et observez l’impact de ce changement sur la taille du document. La publicité devient-elle trop petite pour vos besoins? Si tel est le cas, utilisez les flèches directionnelles de votre clavier pour diminuer graduellement la résolution du fichier jusqu’à ce que la taille du document devienne acceptable, en veillant à ne pas descendre au dessous de 200 pixels/pouce. Si votre fichier contient du texte rastérisé (voir : comment conserver le texte vectoriel), 300 pixels/pouce est votre seule option; une résolution inférieure rendrait le texte flou.

Comment conserver le texte vectoriel
Si votre texte a été écrit directement dans Photoshop, il suffit de le laisser sur un calque à part et de ne pas le rastériser. Si vous utilisez une police d’écriture spéciale (autre que celles listées ici), envoyez le fichier à notre concepteur graphique à addesign@dailypublications.org. Si le texte fait partie d’un groupe vectoriel importé d’une autre application (ex. un objet dynamique importé d’Illustrator), laissez-le sur un calque à part. Évitez de le rastériser, de le fusionner avec d’autres éléments ou de l’aplatir. Envoyez votre fichier PSD original à addesign@dailypublications.org sans aplatir les calques. Si la taille du fichier est trop élevée, nous recommandons d’employer un service de transfert de fichier gratuit tel que WeTransfer.

Images
Toutes les images non-vectorielles doivent être en haute résolution (300 ppp). Voir : Qu’est-ce qu’un vecteur? | Comment savoir si mon fichier est en haute résolution?

Polices d’écriture
Si vous nous envoyez un fichier Powerpoint, celui-ci servira uniquement de référence visuelle; votre annonce devra être recréée de façon à rencontrer nos spécifications techniques. Il est donc inutile d’intégrer les polices au fichier Powerpoint; nous ne pourrons les en extraire. Si vous employez une police d’écriture spéciale (autres que celles présentes dans cette liste), merci d’envoyer le fichier de la police (généralement un fichier .ttf) directement à notre concepteur graphique à addesign@dailypublications.org. Si vous ne pouvez nous fournir le fichier, nous sélectionnerons une police d’écriture différente parmi notre répertoire.

Images
Toutes les images non-vectorielles doivent être en haute résolution (300 ppp). Voir : Qu’est-ce qu’un vecteur? | Comment savoir si mon fichier est en haute résolution? Si vous intégrez des images clipart à votre fichier, évitez d’utiliser les photographies. Notez que toutes les images clipart ne sont pas vectorielles. Si votre fichier emploi une image matricielle à faible résolution, nous tenterons de la convertir en image vectorielle. L’apparence de votre image pourrait être altérée.

Polices d’écriture
Si vous nous envoyez un fichier Word, celui-ci servira uniquement de référence visuelle; votre annonce devra être recréée de façon à rencontrer nos spécifications techniques. Il est donc inutile d’intégrer les polices au fichier Powerpoint; nous ne pourrons les en extraire. Si vous employez une police d’écriture spéciale (autres que celles présentes dans cette liste), merci d’envoyer le fichier de la police (généralement un fichier .ttf) directement à notre concepteur graphique à addesign@dailypublications.org Si vous ne pouvez nous fournir le fichier, nous sélectionnerons une police d’écriture différente parmi notre répertoire.